Vous êtes graphiste? Designer? Découvrez comment économiser sur vos prochaines impressions

Roll up : des exemples pour le préparer au mieux

Le roll up représente un outil de première importance pour la promotion de votre activité. Facile à monter, léger, il occupe très peu d’espace, n’étant qu’une bâche fixée à une structure très fine, mais en même temps il est en mesure de véhiculer les messages sur une surface très vaste, celle de la bâche même, justement. En d’autres mots, le kakemono constitue une opportunité à exploiter de la meilleur façon possible pour se faire de la publicité. Mais comment traduire cette opportunité en réalité ?

Le produit même offre déjà plein d’avantages, qu’on vient de passer en revue brièvement, mais le visuel imprimé et le message transmis ont aussi leur poids, et cela incombe à vous ou à vos graphistes. Pour vous aider à vous repérer, on vous propose de suite quelques exemples de roll up réalisés dans les règles de l’art qui vous pourront servir de sources d’inspiration.

Un visuel simple mais captivant

Le premier élément qui attire l’attention des passants, des clients, des visiteurs à un salon ou à une exposition est le visuel, bien évidemment. Il n’y a pas forcément besoin d’effets spéciaux, il suffit juste d’avoir une bonne idée, quelle qu’elle soit. Il est certain qu’un imprimé particulièrement riche et élaboré est une calamite par nature. D’autre part, vous ne devez pas oublier non plus que le plus important est de faire comprendre de manière immédiate le message que vous voulez lancer au public. En cas de doute, mieux vaut opter pour un visuel essentiel et moins invasif plutôt que pour une solution plus compliquée et articulée, mais plus difficilement lisible aussi. En effet, les personnes qui défileront devant vos roll up n’auront généralement pas le temps de s’arrêter et remuer leurs méninges afin de décrypter votre message caché.

Roll up : des exemples pour le préparer au mieux - Stampaprint Blog FR

La force du message

Encore plus fondamental que l’image et la mise en forme graphique, le contenu verbal doit être simple mais savoureux. On ne parle pas seulement du slogan ou de la devise, mais des données essentielles comme le nom de la firme ou de la marque, son logo, le nom du produit ou du service et de n’importe quelle autre information susceptible d’intéresser la clientèle. Surtout : quel que soit le but de votre roll up, n’oubliez pas les adresses de contact (adresse, mail, téléphone et télécopieur, réseaux sociaux…): de cette manière il sera possible de savoir facilement comment vous joindre.

Le nom et le logo de la firme doivent être en plein jour, tout comme le nom du produit ou du service éventuellement mis à l’honneur.

Roll up : des exemples pour le préparer au mieux - Stampaprint Blog FR

Le choix du support

Maintenant que nous avons donné quelques indications concernant l’imprimé, venons-en au support, pour vous permettre de choisir le plus adapté à vos besoins. En effet, le roll up est disponible en plusieurs formats et tailles: en fonction du contexte et de l’espace dans lequel il devra être situé, mais aussi du budget à votre disposition, vous avez donc un ample choix. Une option un peu plus particulière est représentée par le kakemono double face, doté de deux bâches au lieu d’une seule, idéal pour être placé dans un lieu de fort passage ou pour faire office de cloison. Quant à la bâche, celle-ci peut être de deux matières différentes : la solution de base est en PVC monomère 400 g , tandis que celle de luxe prévoit une bâche high quality, qui contient également des fibres de polyéthylène.

Répondez ou commentez

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée