Vous êtes graphiste? Designer? Découvrez comment économiser sur vos prochaines impressions

Pépites de noisette, la médiatisation de la cuisine entre télé et web

Aujourd’hui la rédaction de l’imprimeur en ligne Stampaprint rencontre Céline Rivier, rédactrice du blog culinaire Pépites de noisette! Retrouvez son interview!

Pépites de noisette, la médiatisation de la cuisine entre télé et web - Stampaprint Blog FRBonjour Céline Rivier, auteure du blog « Pépites de noisette ». Pourquoi ouvrir ce blog et pourquoi choisir ce nom ?

J’ai créé mon blog au départ simplement pour partager mes idées recettes. J’adore recevoir chez moi, et mes amis me demandaient souvent les recettes, des trucs et astuces cuisine, des bonnes adresses et c’est ainsi que tout a démarré ! Je me suis prise au jeu et j’ai rapidement été surprise par l’accueil, les commentaires enthousiastes de personnes que je ne connaissais pas.

Combien de temps consacrez-vous à votre blog « Pépites de noisette » et à tout ce qui gravite autour de lui, en moyenne ?

7 jours sur 7, 24 heures sur 24! C’est une vraie passion et le culinaire est maintenant devenu mon métier. Mon blog en devenu ma « vitrine », montrant une partie de ce que je sais faire, et je délivre des prestations de conseil et du contenu éditorial pour tous types de marques.

En plus du blog, vous animez la section culinaire de l’émission « C’est au Programme » sur France 2 avec Sophie Davant. Comment changent votre approche, vos explications, quand vous passez à la télé par rapport à l’écriture web ?

Cela ne change pas réellement. C’est une autre approche mais je tiens à rester « moi » et je ne changerai jamais cela. C’est ce qui fait ma valeur différentiente.

Pépites de noisette, la médiatisation de la cuisine entre télé et web - Stampaprint Blog FR

La cuisine est partout, elle envahit les médias, tout le monde en parle, en écrit etc. Comment évaluez-vous cet engouement ? Quelles sont les raisons de cet intérêt général pour l’art culinaire et la nourriture, d’après vous ?

Les émissions de TV ont lancé une mode certes, qui parfois est éphémère et superficielle. Mais les gens sont de plus en plus conscients qu’il est nécessaire de faire attention à ce que l’on met dans l’assiette. Les produits, l’apprentissage de la cuisine, la prise de conscience de l’importance de l’alimentation et de ses impacts sur la santé et l’environnement font que c’est une tendance montante qui n’est pas près de s’arrêter.

Entre-temps, vous avez obtenu un CAP Pâtissier. Quelle est pour vous la principale différence entre cuisiner un plat salé et sucré ?

Le sucré est beaucoup plus technique que le salé. J’ai voulu apprendre à maîtriser cette technicité afin de pouvoir réaliser un rêve: apprendre à sortir un gâteau aussi beau que ceux présentés en vitrine de pâtissier. Et pour moi, si j’arrivais à maîtriser cela, il me serait facile de me lancer plus professionnellement dans le salé, surtout avec un brin de créativité.

Sans gluten, végétarisme, régime végétalien etc ; quel est votre avis sur ces régimes qui, nés d’exigences de santé ou de convictions personnelles profondes, sont en train de devenir des modes ?

Je n’ai pas réellement d’avis. Certains sont des phénomènes de mode sans fondement, d’autres sont des tendances qu’il faudra bien suivre un jour ou l’autre: manger moins de produits animaliers etc. Je respecte cela, de mon côté je suis plutôt flexitarienne.

Pépites de noisette, la médiatisation de la cuisine entre télé et web - Stampaprint Blog FR

En quelques mots…

Dent salée ou sucrée ?

Les deux, cela dépend de mon humeur.

L’ingrédient le plus bizarre que vous avez testé dans une recette et votre fétiche culinaire.

L’ingrédient le plus bizarre que j’ai testé: les insectes, j’ai encore un peu de mal…

Un ingrédient que vous adorez cuisiner mais que vous ne mangez pas et vice versa, quelque chose que vous aimez manger, mais que vous ne pouvez pas cuisiner.

Aucun, je ne me limite pas !

Une astuce de grand-mère indispensable en cuisine.

Goûter en faisant la cuisine, rouler un citron pour en extraire plus facilement tout son jus.

Un apéro après le boulot : un amuse-bouche assorti d’une boisson.

Cela dépend de la saison, j’apprécie un bon verre de vin avec des bruschettas toutes simples … ou originales de mon invention !

Pépites de noisette, la médiatisation de la cuisine entre télé et web - Stampaprint Blog FR

J’invite quelques copains à dîner chez moi à la dernière minute : une recette facile, rapide mais efficace !

Cela dépend de ce qu’il y a dans le frigo ! Un curry est toujours une solution facile et efficace qui fonctionne bien, autant qu’un plat de bonnes pâtes avec une sauce maison.

Un pique-nique le dimanche. Que metteriez-vous dans votre panier pique nique ?

Quelques légumes, plusieurs types de bons pains et quelques produits de petits producteurs de qualité.

Pépites de noisette, la médiatisation de la cuisine entre télé et web - Stampaprint Blog FR

Vous décidez de dîner au resto. Quel type de cuisine étrangère ?

Thaïlandaise ou Coréenne

Un plat et un bon plan gastronomique incontournables pour quelqu’un qui veuille visiter votre ville ou région.

Paris? Il faut tester plein de choses et profiter de la diversité des cuisines qu’il y a à disposition ! Un petit restau qualité / prix au top avec un excellent accueil comme Les Canailles dans le 9ème, un restau / bar tendance pour prendre un verre en soirée comme la Démesure, une formule déjeuner abordable et tendance au Bien Elevé…

Crédit photos de l’article: Pépites de noisette

Répondez ou commentez

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée