Vous êtes graphiste? Designer? Découvrez comment économiser sur vos prochaines impressions

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier

Aujourd’hui on démarre un nouveau cycle d’interview: « La créativité au menu! ». Pour bien commencer, la rédaction de l’imprimerie en ligne Stampaprint, le spécialiste des supports publicitaires imprimés, a choisi de donner la parole à Doria Azzoug, pâtissière et auteure du blog Deviously Sweet Pâtisserie, qui nous explique comment la pâtisserie est devenue sa profession. Un quotidien fait de créativité donc, entre sucre, oeufs et farine, mais de beaucoup de rigueur aussi. C’est ce qu’elle nous a expliqué! Retrouvez son interview, un peu plus bas!

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier - Stampaprint Blog FR

Bonjour Doria. Vous êtes pâtissière et vous animez le blog de pâtisserie « Devoiusly sweet pâtisserie ». Comment avez-vous découvert cette passion pour tout ce qui est sucré ?

J’ai mis le nez dans les pots de farine très tôt, j’ai pris l’habitude toute jeune de faire des gâteaux avec ma maman et j’ai toujours adoré ça. Pendant des années cela n’a été qu’un hobby. J’ai toujours eu la fibre artistique et c’est avec l’arrivée du cake design en France que j’ai vraiment eu l’envie d’en faire un métier.

Après vous être réorientée, vous avez passé un CAP Pâtissier. Qu’est-ce que vous conseilleriez à celles et ceux qui voudraient faire de même ?

Je conseillerais de bien s’informer sur le sujet, il est important de prendre en compte les débouchées, le salaire qui est souvent inférieur à ce que l’on touchait à notre ancien poste et aussi de bien choisir son centre de formation. J’ai pour ma part étudié à l’Ecole de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris et j’en suis entièrement satisfaite.

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier - Stampaprint Blog FR

On devine facilement que vous avez plutôt la dent sucrée. Quelle est d’après vous la plus grande différence entre cuisiner un met salé et sucré ?

La grosse différence c’est la rigueur, contrairement à la cuisine on ne peut pas improviser en pâtisserie. Le respect des dosages est vraiment primordial.

D’où vous inspirez-vous pour vos recettes ?

Je m’inspire des grands chefs, des oeuvres d’art, de la nature et plus généralement d’absolument tout ce qui m’entoure. Lorsqu’on se lance dans un métier créatif il est important de puiser l’inspiration partout où on le peut pour se démarquer.

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier - Stampaprint Blog FR

Vous êtes très active sur les réseaux sociaux. Facebook, Twitter, Instagram… lequel préférez-vous pour partager vos recettes ?

Pour partager mes recettes le plus adapté est Facebook mais pour la visibilité sur mes photographies je préfère Instagram.

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier - Stampaprint Blog FR

Vous faites des tartes et des gâteaux sur commande. Quel est  le gâteau le plus compliqué qu’on vous ait commandé ? Pour quelle occasion  était-il prévu ?

Le gâteau le plus étrange et technique qu’on m’ait demandé été une pieuvre réaliste pour 15 personnes. C’était pour l’anniversaire d’une jeune fille passionnée de cet animal aquatique.

Faites saliver les lecteurs du blog WE de Stampaprint. Proposez-leur une recette sucrée originale et surtout très très créative !

A l’occasion d’un concours inter blogueurs j’avais créé une revisite du célèbre petit déjeuner américain : les pancakes au sirop d’érable et myrtilles.

Vous pouvez retrouver le détail de la recette juste ici :

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier - Stampaprint Blog FR

En quelques mots

Une astuce de grand-mère indispensable en pâtisserie

Pour vérifier la cuisson de vos gâteaux rien de mieux qu’un précieux cure-dent !

Quand j’étais gamine : vos souvenirs d’enfance les plus…sucrés

Le gâteau d’anniversaire que me préparait ma maman chaque année, il s’agissait d”un gâteau au chocolat fondant recouvert d’un glaçage au chocolat et de perles en sucre jaunes !

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier - Stampaprint Blog FR

La préparation de base la plus difficile d’après vous

La crème anglaise ! Une minute de trop et il faut tout recommencer.

Un ingrédient qui ne peut pas manquer dans votre frigo ou buffet.

La farine… Et le beurre aussi !

Votre parfum de glace préféré.

La vanille, simple mais efficace.

Un dessert estival rafraîchissant.

Une bonne charlotte passion/framboise  !

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier - Stampaprint Blog FR

Une salade de fruits originale.

La salade de fruit façons Rubisk’s Cube, elle fera un sacré effet lors de vos repas.

Le dessert qui vous a donné le plus de satisfaction.

Le royal au chocolat

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier - Stampaprint Blog FR

Un bon plan culinaire, gastronomique, une bonne adresse pour ceux qui visitent votre ville, département ou région.

En tant que pâtissière je ne peux que vous conseiller le tea time de Cédric Grolet au Meurice et également de faire un tour chez Stohrer pour redécouvrir les plus grands classiques.

Deviously Sweet: comment la pâtisserie est devenue mon métier - Stampaprint Blog FR

Un produit de terroir de votre région que vous voulez faire connaître à nos lecteurs.

Le Grand Marnier originaire des Yvelines est une liqueur d’orange et de cognac et parfume à la perfection les crèmes pâtissières !

Crédit photos de l’article: Deviously Sweet Pâtisserie

Andrea

Andrea

Titulaire d'une licence de langues etrangères pour les relations internationales, Andrea est social media manager à Stampaprint Europe, entreprise leader dans le secteur de l'impression en ligne. Plus précisément, il s'occupe des relations publiques, de la communication et de l'application des stratégies d'e-marketing sur l'ensemble du marché français. De nationalité italienne, il a passé plus d'un an en France, où il a accompli une partie de ses études et travaillé dans le journalisme radiophonique.
Andrea

Répondez ou commentez

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée