Vous êtes graphiste? Designer? Découvrez comment économiser sur vos prochaines impressions

C’est Hilton la chaîne d’hôtels avec le plus de valeur en 2017

Comme en 2016, Hilton se reconfirme la chaîne hôtelière la plus importante au monde. Implantée dans le monde entier, elle arrive en tête du classement dressé par Brand Finance, à un moment délicat pour le secteur de l’accueil touristique. La menace terroriste, la crise économique, l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche et les possibles restrictions à la mobilité vers les Etats-Unis qu’il a promises sont autant d’éléments qui découragent ceux qui voudraient partir en voyage de loisir et qui pèsent sur les acteurs économiques impliqués. Sans compter la concurrence de plateformes comme AirBnB ou autres, qui permettent aux particuliers de louer leurs maisons pour des séjours de courte durée. Malgré tout cela, il y en a qui préconisent que 2017 pourrait être l’année de la relance du tourisme et favoriser ainsi le développement des structures réceptives, soient-elles de grosses multinationales ou des réalités plus petites, locales ou familiales. Le rapport de Brand Finance sur la valeur économique de la marque des principales chaînes hôtelières mondiales photographie une situation très floue, souvent contradictoire, mais à l’intérieur de laquelle il y a également quelques signes de reprise.

C'est Hilton la chaîne d'hôtels avec le plus de valeur en 2017 - Stampaprint Blog FR

Un podium entièrement américain

La marque Hilton se voit confirmée au sommet du classement, ayant augmenté sa valeur économique, qui atteint désormais8,4 milliards de dollars, de 7% entre 2016 et 2017. Ce résultat est d’autant plus surprenant si comparé au score d’autres colosses du secteur hôtelier. En deuxième position arrive Mariott, comme en 2016, mais par rapport à l’année dernière sa valeur, correspondant à 5 milliards de dollars cette année, est en baisse de 5 %. La troisième marche du podium est occupée par Hyatt, qui, tout en confirmant la position de l’année passée, progresse de 17% quant à sa valeur économique, qui a grimpé à 4 milliards de dollars de 3,4 en 2016. Hyatt possède de très nombreuses structures aux Etats-Unis et au Canada, mais la chaîne est en train d’arriver dans le reste du monde également, en Europe notamment, surtout en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Les autres positions du top 10

En réalité, à part le podium, les 7 autres positions du top 10 du classement élaboré par Brand Finance sont aussi occupées par des groupes américains, sauf une. La chaîne hôtelière de luxe Sheraton reste au pied du podium, bien qu’elle ait marquée une avancée de 12% par rapport à 2016, en atteignant une valeur de 4 milliards de dollars. Le top 5 se clôt avec Holiday Inn, qui enregistre un progrès de 3 % sur 2016 et une valeur qui dépasse de peu les 3 milliards de dollars. La valeur économique de Courtyard, la chaîne business de Mariott, est, elle, en baisse de 15% par rapport à 2016, ce qui place la firme en sixième position. Une diminution sur l’année passée – quoique un peu plus légère – est marquée par Hampton by Hilton aussi, septième dans le classement. Les dix premières positions sont complétées par Ramarada World (-5% sur 2016), Shangri-la, groupe chinois et seule marque non-américaine du classement (-4% sur 2016) et enfin Westin Hotel & Resorts qui grimpe de 4 positions grâce à un +16% par rapport à 2016.

En définitive, cinq des dix chaînes d’hôtels les plus importantes selon Brand Finance a perdu une partie de sa valeur en 2017, les 5 autres ont augmenté, bien que faiblement, leur valeur économique. Si 2017 sera l’année de la relance du secteur, ce sera seulement le classement de 2018 qui nous le dira.

 

Andrea

Andrea

Titulaire d'une licence de langues etrangères pour les relations internationales, Andrea est social media manager à Stampaprint Europe, entreprise leader dans le secteur de l'impression en ligne. Plus précisément, il s'occupe des relations publiques, de la communication et de l'application des stratégies d'e-marketing sur l'ensemble du marché français. De nationalité italienne, il a passé plus d'un an en France, où il a accompli une partie de ses études et travaillé dans le journalisme radiophonique.
Andrea

Répondez ou commentez

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée