Vous êtes graphiste? Designer? Découvrez comment économiser sur vos prochaines impressions

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d’un photographe

Les photos et les voyages, c’est les deux faces de la même médaille. Ça l’est encore plus pour Thomas Hucteau, photographe et rédacteur du blog  de photographie de voyage qui porte son nom. Découvrez ses aventures à travers ses clichés (et ses photos à la lumière de ses déplacements sur tomastraveltrips.wordpress.com)!

Voici une petite interview  réalisée par la rédaction de l’imprimeur en ligne Stampaprint, au bout de laquelle vous aurez fait un tour de l’hémisphère boréal!

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Bonjour Thomas, vous êtes le rédacteur d’un blog de voyage, Tomas Travel Trips, où vous retracez vos pérégrinations aux 4 coins du monde. Le début de votre voyage est la Guyane, où vous êtes né et où vous avez grandi. Qu’est-ce que ce pays vous a appris ou transmis ?

Bonjour, en fait j’avais 2 mois quand je suis arrivé à Kourou en Guyane et j’y ai passé ma petite enfance jusqu’à 6 ans. La Guyane, c’est très étonnant, une vraie terre d’aventures avec les virées en pirogue, les nuits en hamac dans des carbets, sans oublier les moustiques et puis la chaleur humide ! J’en garde de très bon souvenirs et je pense que ça m’a permis de faire avec ce qu’on a, sans se plaindre.

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Vous avez différents compagnons de voyage dont vous ne pouvez pas vous séparer : votre combi, Pulso, et votre vélo, d’une part… et votre appareil photo, d’autre part. D’ailleurs, vous avez également un site, Thomas Hucteau Photography, qui contient les photos de vos voyages. C’est votre passion pour les voyages qui vous a amené vers la photographie ou elle était préexistante ?

La photographie et le voyage sont deux passions inséparables pour moi, j’ai besoin de partir à l’étranger pour faire mes photographies. Pendant les voyages avec ma famille je m’occupais des photos de vacances et rapidement je m’amusais avec le cadrage, les couleurs,… Et c’est vite devenu une passion ! Plus tard, pour mon premier grand voyage j’ai acheté mon reflex, et en 3 mois avec un peu moins de 30000 km je me suis régalé à prendre de belles photos.

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Quels sont les paysages qui vous ont le plus coupé le souffle? Illustrez-les à nos lecteurs à travers vos clichés.

On me pose souvent la question, quel est ton endroit préféré, ta ville préféré,.. Mais en fait je n’en ai pas, chaque endroit par lequel je suis passé m’a marqué à sa façon. Je préfère éviter les comparaisons, profiter de chaque instant et surtout ressentir la beauté d’un nouveau paysage comme si c’était le tout premier. Malgré tout, je suis attiré par les pays froids et après le Cap Nord en Norvège et l’Alaska, je rêve d’aller au Groënland, Spitzberg et pourquoi pas le Pôle Nord…?!

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Comment organisez-vous vos voyages ? Vous laissez-vous porter par l’instinct et par l’aventure ou y a-t-il une préparation en amont ?

En voyage, j’ai tendance à me laisser porter, la seule chose que je fais, c’est préparer les grandes étapes sur trois mois, car il faut être sûr de boucler la boucle ! Donc sur place, je laisse mes envies, et les conseils des personnes que je rencontre, me guider. Et puis dormir dans la voiture donne énormément de liberté et de champ d’actions, c’est idéal !

Où êtes-vous maintenant ? Quelles seront vos prochaines étapes ?

En ce moment je vis sur Toulouse et j’ai réalisé les principaux voyages qui me tenait à cœur : Etats-Unis, Australie, Canada, Alaska et 2 mois à vélo en Scandinavie. Mais j’ai bien sûr d’autres envies dont un long road trip d’un an en Amérique du Sud mais aussi  l’Islande, l’Europe,… Et j’aimerai faire quelque chose en kayak aussi.

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Stampaprint est une imprimerie en ligne : vous êtes sur le point de lancer un projet qui associe les voyages, le design et l’impression 3D. Comment êtes-vous arrivé à concevoir Esprit Combi ? De quoi s’agit-il ?

Esprit Combi, c’est une boutique qui est maintenant en ligne depuis un mois. J’ai eu l’idée en faisant le point à mon retour de voyages et de mon projet de photographe. C’est un site qui propose des créations art et design inspirées du voyage et du road trip : décapsuleurs, mugs,… mais aussi des tirages de belles photographies. Je travaille actuellement sur d’autres créations qui vont arriver d’ici quelques mois : lunettes de soleil imprimé en 3D, ramequins d’apéritif et tasses à expresso. Passionné du Combi VW ou de Voyage, je vous invite à suivre esprit combi sur les réseaux sociaux et à vous inscrire à la newsletter sur www.espritcombi.com

En quelques mots…

La situation la plus dangereuse où vous vous êtes trouvé

À vélo, quand je remontais la Suède, je me suis retrouvé sur une voie rapide sous une grosse pluie, et avec les camions j’étais pas serein du tout.

Le moment où vous avez failli renoncer

Juste après mes 18 ans je suis parti marcher au nord de la Norvège pendant 6 semaines: ça a commencé par 4 jours de grosse tempête vent et pluie, alors j’ai pensé renoncer et finalement j’ai fais une boucle de 300 km à pied.

L’endroit le plus surprenant que vous avez visité

La nature est tellement riche au niveau des paysages et des animaux, mais j’ai eu un coup de cœur quand je m’enfonçais à pied dans ‘Antelope Canyon’ aux Etats-Unis. De la pierre sculpté par l’eau, on aurait dit du bois et avec le jeu du soleil, c’était magnifique !

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Un paysage qui vous a laissé bouche bée

Un moment fort et intense quand je me suis retrouvé face au bus 142 de Chris McCandless en Alaska… Après 40 km à pied en pleine toundra, c’était vraiment magique !

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Un moment où vous avez ressenti le dit « choc culturel »

Comme je n’ai pour l’instant voyagé que dans des pays ‘du nord’, je n’ai pas vraiment vécu de « choc culturel » mais j’ai remarqué des différences bien évidemment. En Norvège, il n’y a pas de volet et les gens sont ouverts aux voyageurs, le camping sauvage est autorisé. Et en Amérique du Nord les drive ce n’est pas que pour les fast food il y a aussi les banques… c’est assez fou, la culture de la voiture là-bas.

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Un paysage urbain, artificiel

Sans réfléchir, je pense à Las Vegas, une ville folle où les gens ne voient jamais les voitures avec les passages piétons surélevés, et avec Escalator s’il vous plaît ^^

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Un paysage vierge

Je crois que l’Australie est vraiment à part. C’est un pays, un continent et une île à la fois et du coup il y a des terres et des déserts vierges et riches en histoire et en géologie.

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Une personne que vous avez rencontrée

Aux Etats-Unis, j’ai rencontré un couple à Prescott en Arizona. Jay est un ancien pompier et il m’a proposé une petite balade avec sa Harley Davidson, c’était juste énorme !

Thomas Hucteau, les aventures au bout du monde d'un photographe - Stampaprint Blog FR

Crédit photos de l’article: © Thomas Hucteau

Répondez ou commentez

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée