Vous êtes graphiste? Designer? Découvrez comment économiser sur vos prochaines impressions

Clémentine La Mandarine: vive le green! La créativité au profit de l’écologie

Aujourd’hui, l’invitée de notre blog est Clémentine Gibert, rédactrice du blog Clémentine La Mandarine. Au cours de notre entretien, nous parlons écologie, DIY, récup’, jardinage, cuisine: autant de sujets que vous pourrez creuser sur son blog, qui vise à mettre la créativité, sous toutes ses formes, au service de l’environnement et de l’écologie.

Lisez l’interview de la rédaction de Stampaprint, le spécialiste de l’impression en ligne!

Clémentine La Mandarine, la créativité au profit de l'écologie

Bonjour Clémentine. Votre blog « Clémentine la Mandarine » naît d’une aspiration ambitieuse: vivre l’écologie au quotidien à travers des solutions et des idées créatives. Et-ce bien comme ça ? Pourriez-vous en dire plus sur l’origine Clémentine La Mandarine ?

Clémentine la Mandarine est le reflet de notre démarche quotidienne vers plus d’écologie, de sérénité, de bienveillance. Tous les changements que nous menons dans notre quotidien sont réalisés avec créativité, de façon à ce qu’ils soient une solution pérènnes pour notre famille.

Je partage sur mon site nos idées qui ont fonctionnées : recettes, activités créatives, beauté, bien-être… avec pour point commun l’écologie au centre de toutes ces actions.

Stampaprint est à l’origine une agence de graphisme publicitaire, par la suite devenue une imprimerie en ligne aussi. La créativité fait partie de notre ADN, tout comme du vôtre. Comment la créativité peut-elle aider à poursuivre un style de vie écologique et bienveillant ?

Etre créatif, ce n’est pas seulement créer des choses, des objets. C’est aussi avoir des idées nouvelles dans tous les domaines de la vie quotidienne. Que ce soit en cuisine, pour proposer des légumes de façon ludique à Petit Lutin qui en ce moment n’en veut pas ; lors des déplacements pour trouver une solution qui remplace avantageusement la voiture ou encore pour vivre mieux dans un petit espace, l’aspect créatif est primordial dans madémarche.

J’essaie de ne pas appliquer des recettes toutes faites. Au contraire, je crée notre propre solution, qui est parfois loin de celles proposées habituellement.

Les trois premiers pas concrets pour commencer à avoir une vie plus écologique chaque jour. En ce moment, vous proposez même à vos lecteurs et lectrices un mini-challenge qui va dans cette direction…

Consommer moins de produits animaux, choisir les transports doux autant que possible, et adopter un esprit minimaliste.

Tout cela est bien entendu une démarche à réaliser sur le long terme, par petits pas successifs. Je propose aux personnes qui souhaitent s’engager dans cette voie un mini-challenge gratuit de 7 jours, avec 7 pas faciles et rapides pour commencer à être plus écolo au quotidien.

Sur votre blog « Clémentine La Mandarine », on peut trouver des conseils écolos qui portent sur les domaines les plus variés : de la cuisine au jardinage à la récupération des déchêts à travers le bricolage et le DIY. Commençons par la cuisine. Quel est le secret pour une alimentation respectueuse de l’environnement ?

Clémentine La Mandarine, la créativité au profit de l'écologieConsommer moins de produits animaux : viandes, poissons, produits laitiers. Cette industrie est la plus polluante de toutes, même si on ne le voit pas directement. Sans même devenir végétarien ou végétalien, diminuer la part de produits animaux dans son alimentation a un impact écologique très important à différents niveaux : déforestation, émission de gaz à effet de serre, épuisement des eaux…

Une fois un nouvel équilibre alimentaire mis en place, avoir une alimentation de saison, locale, biologique est la continuité.

Manger bio, local, végétal et de saison n’est pas si difficile. C’est simplement une autre façon de fonctionner, avec des nouvelles saveurs à découvrir, de nouveaux aliments… Il suffit d’y aller petit pas après petit pas, pour que ça ne soit pas source de stress mais un plaisir !

L’idéal serait d’avoir chacun son propre potager, de cultiver ses fruits et légumes. On sait que c’est impossible. Comment un citadin peut adopter des habitudes alimentaires écologiques, par exemple ?

Nous habitons en pleine ville, et nous avons pourtant un super potager sur notre balcon : non, ce n’est pas impossible ! Il existe aussi les jardins partagés, les parcelles à louer, des personnes qui prêtent leur jardin contre une partie des récoltes…

Clémentine La Mandarine, la créativité au profit de l'écologieSi on ne veut pas jardiner, les AMAP et les marchés de producteurs jouent alors un rôle essentiel, en proposant des produits locaux, de qualité, de saison et un salaire juste pour les producteurs. D’autres alternatives voient aussi le jour, tels que des paniers à commander sur internet, les magasins locaux et/ou zéro déchet…

Une recette créative, colorée et écologique à la fois.

Pour l’été, la peperonata : un délice italien, à manger avec du riz ou du pain intégral pour en faire un plat complet.

Pour l’hiver, des galettes de lentilles, associées à une salade verte ou une soupe, un régal !

Venons-en au bricolage. Impression, papier & créativité, écologie. Un tutoriel DIY écolo qui implique la réutilisation du papier.

Faire ses propres enveloppes dans des jolies pages de magazines, puis les relier. A la base, ce DIY fut créé pour ranger des graines. Petit Lutin s’en sert quant à lui pour en faire des livres où garder des souvenirs. Une activité pour petits et grands, à partager.

Clémentine La Mandarine, la créativité au profit de l'écologie

Cette démarche écolo est de plus en plus en vogue ces jours-ci sous différéntes formes : dans l’alimentation, les régimes végétariens et végétaliens, les produits de saisons et issues de filières courtes etc. ou bien l’économie circulaire, la récup’, la réutilisation des déchets. Quel est votre regard sur ces éléments ? Ce ne sont que des tendances éphémères ou le signe d’une conscience écologique accrue ?

Il existe bel bien de nombreuses entreprises qui tentent de s’approprier ces mouvements par du greenwashing.

Cependant, une communauté existe, faite de personnes de plus en plus nombreuses à souhaiter un nouveau mode de vie, plus respectueux des hommes, des animaux, de la nature. Une fois que l’on commence son cheminement dans cette direction, c’est fou tout ce que l’on découvre, chaque jour, comme initiatives, engagements, idées !

Cela fait longtemps que ces mouvements existent : j’ai retrouvé des articles de 1970 sur ces sujets, et Victor Hugo ou Henri David Thoreau en parlait déjà au XIXème siècle.

Avec internet, ces idées ne sont plus confidentielles, elles s’exposent simplement de plus en plus au grand jour, et tout un chacun peut y avoir accès facilement 🙂

Source photos: Clémentine La Mandarine

Répondez ou commentez

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée