Vous êtes graphiste? Designer? Découvrez comment économiser sur vos prochaines impressions

Dépliants pour services de restauration : comment les réaliser de façon professionnelle

Le dépliant est un des produits les plus flexibles parmi ceux proposés par les typographies. Il est adapté aux contextes et aux emplois les plus divers, car il peut être distribué en tant que matériel publicitaire ou explicatif, mais peut également servir de menu pour les services de restauration. Pensons particulièrement à tous les magasins qui proposent des plats à emporter et qui prévoient souvent des formules spéciales pour les pauses-déjeuners : traiteurs asiatiques, camions de street-food, vendeurs de kebabs, pizzerias et crêperies, pour n’en citer que quelques-uns. Pour toute cette foule d’activités commerciales, les dépliants sont un instrument fondamental et polyvalent. La clientèle peut les consulter sur place, mais peut aussi les emporter chez elle pour pouvoir commander par téléphone ou sur internet les fois suivantes. D’autant plus qu’avec la diffusion de plus en plus massive des plateformes de livraison de repas à domicile, il est fondamental de fournir aux clients un menu facilement consultable, où qu’ils se trouvent : chez eux, dans les transports en commun, au bureau…

Dépliants pour services de restauration : comment les réaliser de façon professionnelle - Stampaprint Blog FR

Si vous avez une activité de restauration et que vous voulez préparer un menu, le dépliant est sans doute le support papier le meilleur. La raison est simple : avec ses volets (2, 3, 4 ou 5), il peut contenir de manière ordonnée et claire la riche variété de gourmandises proposées. Ainsi, votre plaquette aura une couverture jouant un rôle de promotion, des volets intérieurs où vous insérerez le menu et des volets extérieurs qui peuvent abriter la continuation du menu ou remplir une fonction informative (adresse, description du restaurant, qui sommes-nous, contacts, indications routières…). Cette fonction peut également être reléguée en quatrième de couverture, si vous avez besoin de plus d’espace pour détailler vos mets.

Un choix important est celui du nombre des volets et des faces qui composeront votre dépliant. Les variantes possibles concernent le choix du format fermé souhaité ( qui peut être très petit, par exemple du A7, ou un « classique » 98×210 mm), le nombre de volets (2, 3, 4 ou 5 normalement) et de faces qui en découle (4, 6, 8, 10 ou 16), le type de pliage et l’orientation des faces. Le nombre de volets, celui des faces et le type de pli sont intimement liés et le choix des uns implique celui des autres et vice versa. Pourtant, une fois déterminé la longueur du menu qu’il vous faut et le nombre de volets de vos plaquettes, vous avez une certaine marge de manœuvre en ce qui concerne le pliage. Si vous souhaitez réaliser un dépliant simple, linéaire et pratique et que vous avez un menu qui mise sur la qualité plutôt que sur la quantité ou la variété, optez pour un dépliant 2 volets. Dans le cas de gammes plus vastes de plats, privilégiez les plaquettes 3 volets, qui vous permettent de choisir un pli porte-feuille, accordéon ou un pli fenêtre moins commun. Concernant l’orientation des faces, celles-ci sont traditionnellement verticales parce que cette orientation permet de répartir plus clairement les sous-catégories du menu, mais si vous désirez concevoir un projet graphique plus innovant ou excentrique, pourquoi ne pas oser avec des faces en mode paysage ?

Ensuite, prêtez bien attention aux informations que vous allez insérer dans les dépliants mêmes. N’oubliez pas les éléments essentiels, les adresses de contact surtout (y compris les réseaux sociaux, évidemment). Évitez les fautes d’orthographe, qui risquent de gâter l’image de votre magasin et l’efficacité de votre promotion, pour soigné et captivant que soit le design de votre plaquette et pour gourmands que soient les mets que vous y proposez. Privilégiez la clarté et la simplicité – c’est un conseil qui vaut dans n’importe quel contexte, surtout quand on parle graphisme !

Mais comment réaliser le design de vos plaquettes ? Si vous disposez de logiciels professionnels comme Adobe Illustrator, InDesign ou Photoshop et que vous savez comment ils marchent, allez-y! Si vous êtes des graphistes en herbe, Gimp peut représenter une solution viable: c’est un logiciel de retouche photographique très simple et intuitif. Si vous n’avez aucune compétence graphique, il y a plein de logiciels qui peuvent vous venir en aide. Un d’entre eux est le site Canva.com, un site qui offre une vaste gamme de designs gratuits ou payants, prêts pour être utilisés.

Une fois le fichier créé, il est temps de lancer l’impression ! Avant d’envoyer le fichier à imprimer à votre imprimerie en ligne de confiance, rappelez-vous de télécharger les instructions graphiques. Avec Stampaprint vous pouvez imprimer 1000 plaquettes format fermé A5 à partir de 49 € HT ou 1000 plaquettes format fermé 98×210 à partir de 39,00 € HT. Testez notre impression dès maintenant !

Source de l’image: freepik.com

Répondez ou commentez

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée